Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nicolas Vérin

Crowdfunding for the rehearsals of Ushba & Tetnuld

22 Février 2016 , Rédigé par Nicolas Vérin Publié dans #Evry, #Géorgie, #Svanétie, #Ushba et Tetnuld

Crowdfunding for the rehearsals of Ushba & Tetnuld

The crowdfunding campaign on Ulule,

accessible here,

is in full swing !

We have already reached and exceeded the 100% mark for the first goal, thanks to over fifty contributors!

A very great thanks to them!

It is an immense satisfaction to know that we can organize the rehearsals in Evry this April, which will allow everything else to happen, and in particular the premiere of the concert version at Rencontres Musicales de Jaugette, in conjunction with a concert by the vocal ensemble Riho, brought directly from Svaneti, in Georgia, Caucasus.

We feel really carried by this support which gives us the confidence to convince the committee of experts that will decide on the grant from Cultural Affairs of Region Centre.

Our second goal is now in sight. It consists in hiring a sales agent, in order to find more concert dates, in France in other countries. It is a considerable amount of work that we cannot manage alone. This is why we need to reach the 150% mark, so we carry on !

PS : this image is the new visuall pour Ushba et Tetnuld version concert.

Lire la suite

Financement participatif pour les répétitions de Ushba et Tetnuld

22 Février 2016 , Rédigé par Nicolas Vérin Publié dans #Evry, #Géorgie, #Svanétie, #Ushba et Tetnuld, #financement participatif

Financement participatif pour les répétitions de Ushba et Tetnuld

La campagne de financement participatif sur Ulule,

accessible ici,

bat son plein !

Nous avons déjà atteint et dépassé 100% du premier objectif, grâce à plus de cinquante contributeurs !

Un très grand merci à eux !

C'est une immense satisfaction de savoir que nous pouvons organiser les répétitions à Evry en avril, qui permettront à tout le reste d'en découler, dont notamment la création de la version concert aux Rencontres Musicales de Jaugette, en conjonction avec un concert de l'ensemble vocal Riho, qui viendra tout exprès de Svanétie, en Géorgie.

Nous nous sentons vraiment portés par ces soutiens qui nous mettent en confiance pour convaincre les experts de nous accorder l'aide de la DRAC.

Notre deuxième objectif est maintenant en vue. Il s'agit d'engager un(e) chargé(e) de diffusion, afin de trouver d'autres dates de diffusion, en France et dans d'autres pays. C'est un travail considérable que nous ne pouvons effectuer seuls. Pour cela il nous faudrait atteindre 150%, donc cela continue !

PS : l'image est le tout nouveau visuel pour Ushba et Tetnuld version concert.

Lire la suite

The Knight in the Panther's skin

16 Février 2016 , Rédigé par Nicolas Vérin Publié dans #Géorgie, #Ushba et Tetnuld, #Littérature

The Knight in the Panther's skin

It would have been impossible for me not to include in Ushba et Tetnuld an excerpt from Shota Rustaveli 's work, The Knight in the Panther's Skin.

This epic poem of six thousand verses, chivalrous epic, to the glory of courtly love and friendship, was written in the late twelfth century.

I first read it in an edition bought in 2001 in Tbilisi, with beautiful illustrations (well, not too much to my taste) but virtually unreadable translation. The reading was so difficult that it was impossible for me to read more than a few pages at a time, and I lost the thread.

Later, I found the translation (in French) by Serge Touladzé. It was a revelation! Finally, I could read this work and appreciate both the poetry and meaning.

The excerpt I chose is taken shortly after the beginning ... It integrates in Ushba & Tetnuld as another image of the traveler, a traveler who is not quite ourselves, which takes us back in time, like a flashback, and in the history of Georgia.

« All at once they saw by the stream a stranger sitting and weeping.

He held a black horse by the bridle and looked like a lion and a hero.

Over his rich apparel was flung the skin of a panther

And the cap on his head was made from the selfsame panther's skin. »

Lire la suite

Le Chevalier à la peau de Tigre

15 Février 2016 , Rédigé par Nicolas Vérin Publié dans #Géorgie, #Littérature, #Ushba et Tetnuld

Le Chevalier à la peau de Tigre

Il aurait était impossible pour moi de ne pas inclure dans Ushba et Tetnuld un extrait de l'oeuvre de Shota Rustaveli, le Chevalier à la peau de tigre.

Ce poème épique en six mille vers, une épopée chevaleresque, à la gloire de l'amour courtois et de l'amitié, a été écrit vers la fin du XIIe siècle

Je l'avais d'abord lu dans un livre acheté en 2001 à Tbilissi, avec de belles illustrations (enfin, pas trop à mon goût) mais une traduction quasiment illisible. La lecture en était tellement ardue qu'il m'était impossible d'en lire plus de quelques pages à la suite, et je perdais le fil.

Plus tard, j'ai trouvé la traduction de Serge Touladzé, qu'on trouve même en édition de poche. Ce fut une révélation ! Enfin, je pouvais lire cette oeuvre et en apprécier à la fois la poésie et le sens.

L'extrait que j'ai choisi est pris peu après le début... Il s'intègre dans Ushba et Tetnuld comme une autre image du voyageur, un voyageur qui n'est plus tout à fait nous-mêmes, qui nous fait remonter dans le temps, comme un flash-back, et dans l'histoire de la Géorgie.

"Ils voient alors un chevalier étrange, assis au bord de l'eau.

Tenant les rênes d'un cheval noir, il semble un lion, un héros.

Il est couvert d'un vêtement fait de la fourrure d'un tigre.

Une toque de même peau fait à sa tête une coiffure."

Lire la suite

My very first composition with image : PLEINE LUNE

8 Février 2016 , Rédigé par Nicolas Vérin Publié dans #Audio-visuel, #Pleine Lune, #USA, #Dominique Piollet

My very first composition with image : PLEINE LUNE

From the very start I wanted to integrate image to my composition, and formed in 1981 the project of an electroacoustic piece on the theme of the Full Moon. I realized the electronic part on Synclavier, one of the very first real-time digital synthesis system. I was able to use it thanks to Jon Appleton, who most generously invited me to benefit from the studio at Dartmouth College where he was professor. I spent three weeks there during the summer of 1981 working hard : first to learn how to use it , then creating sounds and eventually sequences for the different movements of my piece.

Simultaneously, I asked my friend Dominique Piollet to make together the visual part. He went from music to photography, where he immediately excelled and I was very enthousiastic about his work. He really taught me how to look, how to read pictures, their composition, etc.

We took some photos each on our own, him in Pau and I in San Diego and exchanged by letters on the project. We chose to project the pictures as a slide show, with cross-fades between two projectors, precisely synchronized to music. Once the music was completed, I joined him in Pau where we worked together for a week, taking new pictures, choosing from existing ones. We then built sequences according to a logic both musical and graphic, and finally established the synchronization.

This piece was premiered in Saint-Maur, given in San Diego and over ten more times in this version, as recently as 2011 at Scène Nationale d'Orléans thanks to a group of aficionados of argentic photography and film. I made a video version that's easier to show, though the quality is clearly inferior, that was given several times.

One can see this video on YouTube

here for the first part

here for the second part

Lire la suite

Ma toute première composition avec image : Pleine Lune

8 Février 2016 , Rédigé par Nicolas Vérin Publié dans #Audio-visuel, #électroacoustique, #Pleine Lune, #Dominique Piollet

Ma toute première composition avec image : Pleine Lune

Dès mes débuts j'ai eu envie d'intégrer de l'image à ma composition, et j'ai formé en 1981 le projet d'une pièce électroacoustique sur le thème de la Pleine Lune. J'ai réalisé la partie électroacoustique sur Synclavier, un des tous premiers systèmes de synthèse numérique en temps réel. J'avais pu l'utiliser grâce à Jon Appleton, qui m'avait très généreusement invité à profiter du studio du Dartmouth College où il était professeur, où j'ai passé trois semaines durant l'été 1981 à travailler dare-dare : d'abord apprendre à m'en servir, puis créer des sons et enfin des séquences destinées aux différents mouvement de l'oeuvre. En même temps, j'ai proposé à mon ami Dominique Piollet de faire ensemble la partie visuelle. Celui-ci était passé de la musique à la photographie, où il a tout de suite excellé et j'étais très enthousiasmé par son travail. Il m'avait véritablement appris à voir, à lire les photos, leur composition, etc. Nous avons fait des photos chacun de notre côté, lui à Pau et moi à San Diego et échangé sur le projet. Nous avons retenu l'idée de projeter des photos sous forme de diaporama, avec des fondus-enchaînés entre deux projecteurs, synchronisés de façon précise à la musique. Une fois la musique finie, je l'ai rejoint à Pau où nous avons travaillé ensemble une semaine à faire de nouvelles photos, choisir parmi celles existantes, puis à trouver des enchaînements dans une logique à la fois musicale et graphique, puis établir la synchronisation.

Cette pièce a été créée à Saint-Maur, donnée à San Diego puis une dizaine de fois dans cette version, récemment encore en 2011 à la Scène Nationale Orléans grâce à des passionnés de tous les formats argentiques, cinéma et photo. Mais j'en ai fait une version vidéo qui est plus facile à projeter aujourd'hui même si la qualité n'est pas du tout aussi bonne et qui a été donnée plusieurs fois.

On peut visionner cette version vidéo sur YouTube

ici pour la première partie

ici pour la deuxième

Lire la suite

Animation vidéo de Celia Eid sur "Oui?" par Aleph

2 Février 2016 , Rédigé par Nicolas Vérin Publié dans #Audio-visuel, #Compositions, #Disques, #Ensemble Aleph, #Oui

J'ai écrit il y a pas mal d'années une pièce de 30 secondes pour le spectacle "Arrêts fréquents" de l'ensemble Aleph (et qui est aussi devenu un disque), que j'ai appelée "Oui?"

Celia Eid a par la suite composé une animation vidéo sur cette musique, que je trouve belle, vivante et pleine d'humour.

Quite some years ago, I wrote a thirty second piece for the show "Frequent Stops" but Ensemble Aleph (that later became also a record), and I called it "Oui?".

Later on, Celia Eid composed an animation video on that piece that I find beautiful, lively and very witty.

Lire la suite
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...